Dernier acte 

AC4I1200 Copie.jpg

80ème jour de course autour du monde. Près de 29 000 milles parcourus (53 000 km). Et un suspens à couper le souffle. Sur les ordres d’arrivée bien sûr, même si la première place ce soir entre 18 et 20 heures de Charlie Dalin semble difficilement contestable, mais surtout sur l’ordre des accessits, puis sur le calcul final du jury, qui soustraira aux temps d’arrivée de Boris Herrmann et de Yannick Bestaven les incontestables bonifications.

Pour Thomas Ruyant comme pour chacun des 9 grands animateurs de ce tour du monde au scenario tellement inattendu, les dernières heures sont sauvages, entièrement dédiées à faire fructifier les choix de route décidés bien avant les Açores.

Chacun joue sa partition avec les instruments du moment, tribord amures dans du vent fort pour les partisans de la route Nord, bâbord amure dans du médium pour les deux sudistes Dalin - Herrmann. Oui, c’est bien sur son côté privé de foil que Thomas en termine avec son premier tour du monde.

A 400 milles de la conclusion sablaise de son immense aventure, le Dunkerquois lutte pied à pied pour contenir un Bestaven non seulement véloce en diable, mais survolté par la promesse de plus en plus palpable d’un sacre aussi inespéré que mérité la nuit prochaine. C’est vers minuit, quelques 4 heures après Dalin qu’un autre grand animateur de ce Vendée Globe 9ème du nom, Louis Burton, pourrait se présenter sur la ligne d’arrivée.

Boris Herrmann pourrait lui emboiter le pas quelques minutes seulement plus tard. Thomas sera-t’il alors en mesure de préserver sa 4ème place face au retour stratosphérique de Bestaven ? C’est tout l’enjeu de la journée pour le skipper LinkedOut, désormais quasiment à sec de nourriture et qui tire, à près de 20 noeuds de moyenne sur la route, un superbe baroud d’honneur.

 

Dernière ETA (Estimated Time of Arrival) pour le voilier aux couleurs de la course au changement et pour l’insertion : entre 3 et 4 heures demain matin.

Contact presse :

AGENCE TB PRESS
Tanguy Blondel
06 88 45 35 36