The Ocean Race Europe
Groix pour tour de chauffe

Cinq Imocas et sept VOR 65 se présenteront aujourd'hui sur la ligne de départ du prologue de The Ocean Race Europe, premier grand rendez-vous de la saison pour les voiliers du Vendée Globe et ceux de l'ex Volvo Ocean Race. Une course en équipage, par étape, qui relie Lorient à Gênes, d'Atlantique en Méditerranée. Thomas Ruyant la prend très au sérieux comme en atteste l'équipage de très haut vol réunit pour l'occasion, avec aux manettes de LinkedOut Clarisse Crémer, Morgan Lagravière, Laurent Bourguès et Quentin Ponroy. Le skipper Nordiste en attend performance, cohésion, plaisir et enseignements dans la montée en puissance technique d'un plan Verdier appelé à briller en équipage réduit dès l'automne sur la Transat Jacques Vabre et plus tard, en solitaire, sur la Route du Rhum 2022. Un tour de l'île de Groix, dans le sens des aiguilles d'une montre, une fois n'est pas coutume, est aujourd'hui proposé en prologue aux équipages, l'occasion d'effectuer les ultimes réglages et automatismes pour les 5 marins appelés à vivre jusqu'au 19 juin dans l'espace confiné d'un LinkedOut conçu pour le solitaire.

 

Rare et passionnant

"L'exercice de l'équipage est aussi rare en Imoca que passionnant et agréable à vivre" explique Thomas Ruyant à quelques heures du lancement de sa saison. "A cinq, on n'hésite pas à manoeuvrer à la moindre occasion. L'équipage de LinkedOut a eu quelques semaines pour multiplier les sorties et l'accumulation des compétences et des visions personnelles de chacun des membres se sont avérées très productives. On continue d'en apprendre à chaque sortie un peu plus sur le bateau. C'est précisément ce que j'attends de cette The Ocean Race Europe." Dès aujourd'hui, mais aussi demain samedi à 13 heures 45, heure du grand départ, Ruyant et sa bande auront d'emblée l'occasion de se tester dans des configurations inhabituelles de tout petit temps. L'anticyclone s'installe en effet pour le week-end au large de la façade Atlantique et The Ocean Race Europe débutera piano, allant fortissimo à l'approche du cap Finisterre.
 
Un départ pianissimo

"Un seul départ pour toute la flotte Imoca et VOR, aujourd'hui et demain" précise Morgan Lagravière, heureux de pouvoir, à l'occasion du prologue, "revoir et réviser une dernière fois ses gammes" avant de s'élancer demain en direction de Cascais au Portugal. "On est tous à bord, Clarisse, Laurent, Quentin et Thomas, ravis de débuter sur notre terrain de jeux habituel au large de Lorient. Le petit temps n'est certes pas le contexte favori des Imocas et des foilers en particulier. Nos appendices peuvent même se montrer pénalisants dans la pétole. Mais, avec l'apport de Quentin Ponroy, Maitre voilier de son état, nous avons beaucoup travaillé sur les voiles. A nous de trouver la bonne combinaison pour carburer dans les petits airs." Cet épisode de calme ne devrait pas durer et le vent va assez rapidement rentrer par le secteur Nord. C'est avec de la vitesse et au portant que les voiliers se présenteront très vite aux abords toujours délicats du cap Finisterre, avec son intense circulation de bateaux de toutes sortes, son Dispositif de Séparation du Trafic et son accélération du vent à la proximité des côtes de Galice. "Nous enchainerons, selon les Instructions de course, avec un long bord plein Ouest, cap vers les Açores et un waypoint à enrouler avant de mettre le cap sur le sud Portugal et Cascais où règne à ce jour la plus grande incertitude météo" conclue Morgan.
 
Mercredi à Cascais

Une étape rapide s'avance donc, dont l'issue devait être révélée mercredi prochain en après-midi. "Toutes les équipes vont partir à fond, à 100% de leurs moyens" annonce Lagravière, co-skipper désigné de LinkedOut pour la Transat Jacques Vabre. "Tout le monde à bord de LinkedOut a grand hâte de vivre cette confrontation à vue avec d'excellents adversaires. On a surtout très envie de se plonger ensemble, dans cette bonne ambiance qui nous anime, dans cette expérience de la navigation en équipage, très enrichissante pour chacun d'entre nous. De Clarisse à François Pernelle qui remplacera Laurent à Alicante, chacun est impliqué et constructif pour faire progresser le projet. L'envie de bien faire, de très bien faire est palpable." Du côté sociétal, l’association LinkedOut lancera mi-juin une promotion 3 à destination des jeunes en précarité de 18 à 25 ans.
 
Programme The Ocean Race Europe 2021
28.05 : Course autour de l'Ile de Groix
29.05 : Départ de l'étape 1, Lorient > Cascais
02.06 : Arrivée à Cascais
05.06 : Trophée Mirpuri Fondation Sailing - parcours côtier
06.06 : Départ de l'étape 2, Cascais > Alicante
10.06 : Arrivée à Alicante
13.06 : Départ de l'étape 3, Alicante > Gênes
16.06 : Arrivée à Gênes
19.06 : Course côtière et remise des prix

Règlement et classement :
Les bateaux seront jugés dans leur classe avec deux classements distincts basés sur un système de points équivalent au nombre de participants. Le vainqueur d’une étape en Imoca qui compte cinq participants remporte 5 points. Le deuxième 4 points et ainsi de suite jusqu’au dernier. Le vainqueur en VO65,  au nombre de 7, remporte donc 7 points, le deuxième 6 points et ainsi de suite jusqu’au dernier.
Les parcours côtiers qui auront lieu à Cascais et à Gênes offriront des points bonus aux trois premiers de chaque classe. Les vainqueurs dans chaque catégorie seront ceux qui auront cumulé le plus de points.
 
Tracking : https://www.theoceanrace.com/fr/europe/racing/track

Contact presse :

AGENCE TB PRESS
Tanguy Blondel
06 88 45 35 36

Photos Pierre Bouras

© 2019 THOMAS RUYANT