Improbable dénouement à Cascaïs

_B9A7010.jpg

La première étape de The Ocean Race Europe, disputée tambour battant entre Lorient et Cascais, via un way point dans l’Est des Açores, aura attendu ses tout derniers milles pour choisir son vainqueur. C’est Corum à Nicolas Troussel qui est venu rafler la mise, au nez et à la barbe des deux grands animateurs de la régate, 11th hour Racing et LinkedOut. Un coup de mistoufle, comme appellent les marins des conditions illisibles sur l’eau, dans un faible souffle d’air irrégulier en force comme en direction, où le bon choix de plan d’eau relève d’un véritable coup de poker, aura décidé de la régate. LinkedOut, son équipage composé de Thomas Ruyant, Morgan Lagravière, Clarisse Crémer, Laurent Bourguès et Quentin Ponroy peuvent pourtant se réjouir d’une régate maitrisée, tant sur le plan vitesse que tactique, et réussie à 99%… Manque le petit supplément de chance qui aurait fait de ces 1 400 milles de régate océanique au contact, un succès à part entière. « Ce n’est que partie remise » promet Ruyant.

 

Thomas Ruyant :

« Il va falloir que la chance joue un peu en notre faveur. On a été devant tout le temps, et le final est donc quelque peu décevant. Mais on ne peut que se satisfaire de l’ensemble de l’épreuve que l’on a animé quasiment de bout en bout. Le bateau, l’équipage et notre stratégie générale sont autant de satisfactions. Les conditions, sauf sur les tout derniers milles, étaient sympas, et propices à la performance. On a tenu des moyennes de 26 à 27 noeuds pendant des heures, avec des pointes à 36 noeuds. La bagarre avec 11th hour, de nuit, quasiment bord à bord à plus de 26 noeuds a été épique. Notre stratégie de route sur la fin, depuis le way point, a été conditionnée par ce front qui n’avançait pas et dans lequel nous venions buter. Cela a favorisé le retour de nos adversaires par l’arrière. On a eu jusqu’à 66 milles d’avance sur Corum après le waypoint. Mais ils ont pu terminer sur un bord tandis que nous multiplions les empannages. La fin était imprévisible. Un peu la roulette russe. On retiendra l’énorme plaisir de naviguer, ensemble, dans une super ambiance, sur un bateau magnifique et performant. On sait que la victoire nous tend les bras et on ne lâchera rien. »

 

L’équipage du réseau de ceux qui en n’ont pas, LinkedOut, reprendra la mer samedi pour un parcours côtier et dimanche en direction d’Alicante.

 

Classement IMOCA après une manche :

CORUM L' Épargne : 5 points

11th Hour Racing Team : 4 pts

LinkedOut : 3 pts

Offshore Team Germany : 2 pts

Bureau Vallée : 1 pt

Contact presse :

AGENCE TB PRESS
Tanguy Blondel
06 88 45 35 36

Photos Pierre Bouras