Arrivée jeudi matin à Fort de France ?

211005LKD_1JML4294.JPG

Patiemment, insidieusement, méticuleusement, à l’application, à la patience, à la concentration, Thomas Ruyant et Morgan Lagravière continuent de ciseler une œuvre pour l’heure vierge de toute tache, au commandement depuis une pleine semaine des IMOCA Globe Series de la Transat Jacques Vabre.

Leurs concurrents les plus redoutables, les plus acharnés, sont rien moins que les grands favoris de l’épreuve, Apivia (Dalin - Meilhat) et Charal (Beyou - Pratt), que les marins aux couleurs d’Advens et de LinkedOut ont relégué ce matin respectivement à 162 et 224 milles de leur tableau arrière! La longue glissade sur un bord le long des rivages Brésiliens se termine, et LinkedOut continue de foncer au large de la Guyane, collé à la zone d’exclusion, en route directe vers l’arc Antillais et la Martinique, à près de 22 nœuds de moyenne ces dernières heures.

Les dernières estimations les voient ainsi arriver au rocher du diamant, dernière marque de passage à l’entrée de la baie de Fort de France, d’ici 48 heures, dans la matinée de jeudi prochain. L’alizé a pris franchement de la droite et s’est calé à l’Est, travers à la marche du bateau. Il demeure modéré, pas plus de 15 noeuds, mais se montre irrégulier. Il est appelé à faiblir sensiblement à l’approche des côtes Vénézuéliennes et un épisode de petit temps et donc, de ralentissement, attend Thomas à partir de ce soir. Il devrait se régénérer quelque peu à l’approche des Antilles et Thomas et Morgan peuvent commencer à rêver d’une arrivée sans piège météo.

A eux de continuer à gérer avec cette étonnante maestria leur approche dès aujourd’hui des îles Caribéennes, en mettant de plus en plus de Nord dans leur route, cap sur la Barbade, première terre depuis Fernando de Noronha, et prélude espère-t’on, à un sacre Martiniquais.

Photo : Jean-Marie Liot

Contact presse :

AGENCE TB PRESS
Tanguy Blondel
06 88 45 35 36