Ils veulent mettre le feu à Saint-Malo !

unnamed (1).jpg

Le voilier LinkedOut est arrivé dans la cité corsaire pour 15 jours de festivités et de préparation avant le grand départ. 


« Ils », ce sont les supporters de Thomas Ruyant. De son ancrage Nordiste « historique » aux membres de l’association d’inclusion professionnelle qui représente son engagement sociétal, en passant par les collaborateurs de ses partenaires, le skipper de LinkedOut a créé un immense courant d’amitié et de sympathie qui s’exprime avec de plus en plus d’enthousiasme lors des départs de course. Le Havre et la Transat Jacques Vabre s’en souviennent, quand ses supporters, débarquent sur un départ de course, le résultat est détonnant. Et la Route du Rhum-Destination Guadeloupe fait naturellement l’objet chez les aficionados de Thomas, d’un plan concerté pour faire déferler sous les murs de Surcouf, leur joyeuse folie communicative.
 
Sylvain Derreumaux a derrière lui un passif d’agitateur de bons sentiments, d’animateur de fan club et de propagateur de bonne humeur. Depuis l’expérience du Souffle du Nord, canalisateur du premier Vendée Globe de Thomas Ruyant en 2016, Sylvain, nordiste bon teint, n’est jamais demeuré très loin des projets de son skipper préféré. Il s’en est même singulièrement rapproché en prenant la responsabilité du volet événementiel des projets à impact chez Advens, principal partenaire de Thomas. C’est à ce titre qu’il cogite, en totale connivence avec les équipes de LinkedOut, le dispositif qui sera mis en place sur la Route du Rhum à Saint-Malo. L’idée, faire partager au plus grand nombre possible de collaborateurs d’Advens, mais aussi des membres de la communauté LinkedOut, l’ambiance, l’émotion, la communion si particulière d’un départ de Route du Rhum.
 
Les participations dépassent à ce jour les aspirations, et l’équipe a dû définir une jauge maximum de… 400 personnes. 100 collaborateurs d’Advens, 100 supporters nordistes, auxquels viendront s’ajouter 150 personnes liées à LinkedOut, dont une centaine de bénéficiaires de l’action de l’association. « C’est toute la communauté des supporters de Thomas qui dès le vendredi 4 novembre montera dans les 6 bus que nous avons affrétés, pour converger depuis Paris, Lille et Dunkerque, vers Saint-Malo. » explique Sylvain Derreumaux. « Je ne peux dévoiler tous les détails du programme, car il révèlerait des surprises que nous réservons à nos participants, mais l’idée générale est bien d’apporter à Saint-Malo notre part de fête qui, nous l’espérons, sera hautement communicative. Nous souhaitons entraîner avec nous sur les pontons du Rhum tous les amoureux de la mer et des marins, pour un grand moment de partage, d’amitié et de fraternité. Comme au Havre pour le départ de la Transat Jacques Vabre, nous encouragerons tous les marins, avec bien sûr, quelques décibels en plus pour Thomas. »
 
Estelle Busse nous parle de l’opération côté LinkedOut. Les enjeux dépassent pour elle largement le festif ; « Plus de 100 personnes en situation de précarité sont du voyage » raconte-t’elle. « Pour beaucoup, ce type de « week-end à la mer » sera une grande première. L’immersion dans le monde de la voile, de la course au large, d’une Route du Rhum sera une rupture avec leur quotidien de personne en manque de repères. C’est bien l’idée forte de ce grand déplacement. Il y aura le mélange avec les supporters de Thomas, venus du Nord, et la foule Malouine. Nous voulons faire de ce week-end malouin un moment inoubliable, par la fête bien sûr, mais aussi par les rencontres. L’émotion d’un départ, la chaleur des supporters en fête va permettre un changement de regard des uns sur les autres, créer des rencontres entre publics si différents. Je suis convaincue, nous sommes convaincus que ce moment d’échanges et de rencontres autour de Thomas, le marin qui porte nos messages et qui part pour un incroyable voyage, peut transformer des gens. »
 
Musique, chants, fête, stand LinkedOut… une belle aventure humaine va ainsi prendre ses quartiers à Saint-Malo du 4 au 6 novembre, sur fond d’échanges et de partages avec des hommes et des femmes en recherche d’inclusion. 

Contact presse :

AGENCE TB PRESS
Tanguy Blondel
06 88 45 35 36