De haute lutte!

C’est de haute lutte, et au terme d’une nuit intense à batailler face au vent et à la mer formée que Thomas Ruyant a défendu et reconquis son fauteuil de leader. Relégué un instant cette nuit à la 5ème place, conséquence du jeu logique des virements de bord stratégiques à l’approche des côtes irlandaises, il a su reprendre avec sang froid son statut de leader. La formidable débauche d’énergie affichée par les principaux protagonistes de la course tout au long de la nuit accouche d’un status quo et les Dalin, (Apivia), Beyou (Charal), Escoffier (PRB) et Herrmann (Seaexplorer -YC Monaco) poursuivent en Atlantique et dans  cet ordre l’agencement de la mer d’Irlande. Les écarts, au terme de cette spectaculaire bataille navale nocturne, ont grandement fondu, et ces 5 protagonistes évoluent ce matin dans un mouchoir de poche d’à peine 13 milles de segment. LinkedOut continue d’impressionner par sa vitesse intrinsèque. Il a parcouru depuis le départ samedi dernier 544milles sur le fond, soit 25 de plus que son dauphin Apivia. Un potentiel de vitesse qui conforte Thomas dans son approche toute en sérénité de la course. De nouveaux moments hautement stratégiques s’avancent avec la fin du contournement de l’Irlande et un nouveau passage de front demain mardi qui conditionnera le moment d’orienter franchement l’étrave du plan Verdier vers le Nord et l’Islande. Ce lundi devrait être placé sous le signe d’une accalmie momentanée du vent. L‘occasion de récupérer des efforts de la nuit, de vérifier la bonne santé du coursier LinkedOut, et de planifier les nouveaux morceaux de bravoure à venir dans cette passionnante Vendée - Arctique Les Sables.

© 2019 THOMAS RUYANT