Ruyant en trompe l’œil

Une semaine de course, déjà, et Thomas Ruyant est plus que jamais dans le coup pour la victoire finale, à 1 100 milles de l’arrivée. Si le classement en trompe l’oeil le place ce matin en 4ème position, il convient de prendre en compte que ce relevé est fait par rapport à la route directe dont, météo oblige, les concurrents s'éloignent, poussés travers au vent de Sud Ouest sur une rapide trajectoire au Sud Sud Ouest.

Les voiliers sous le vent sont ainsi favorisés par le mode de calcul, alors qu’en réalité, LinkedOut a retrouvé en tête de flotte ses comparses du début de course, Charal et Apivia, et cavale avec eux à plus de 20 noeuds. Le décalage Nord Sud avec un Boris Herrmann (SeaExplorer Yacht Club de Monaco) pourtant pointé devant Thomas, est déjà de plus de 20 milles en faveur du skipper Dunkerquois. LinkedOut, un moment étrangement lent hier matin et en situation de décrochage, est de nouveau revenu sans coup férir dans le match.

Il abordait en tête hier soir le contournement du centre anticyclonique et déclenchait en premier le virement de bord en « aile de mouette" peu après 23 heures, pour négocier toute la nuit la face orientale d’une nouvelle dépression qui va l’animer et l’occuper toute la journée, avec un nouveau changement d’amure à négocier en fin d’après midi, quand le vent va franchement s’orienter au Sud Sud Ouest. La trajectoire choisie cette nuit par Thomas lui permettra d’initier à nouveau cet important virement de bord au mieux des conditions, pour valoriser au classement cet investissement dans l’Ouest de la flotte. LinkedOut prouve depuis une semaine ses extraordinaires aptitudes à toutes les allures. Son pilote se montre à la hauteur, choisissant seul, en conscience et avec inspiration sa position sur le plan d’eau.

© 2019 THOMAS RUYANT