Les choix du cœur et le regard de l’âme

Alexandre Fayeulle, Président d'Advens, recevait le 6 novembre 2016 un véritable coup au cœur ! Une révélation. Venu encourager Thomas Ruyant et son projet d’ancrage profondément Nordiste du « Souffle du Nord » au départ du Vendée Globe, le patron du leader Français de la cybersécurité, encaissait de plein fouet l’émotion majuscule d’un départ de tour du monde en solitaire.

« J’ai su ce jour là que c’était le début d’une grande aventure et que j’accompagnerai de toutes mes forces Thomas vers ses rêves de conquête du Vendée Globe ! ». Homme d’entreprise, d’innovation, véritable visionnaire, Alexandre Fayeulle l’instinctif voit plus loin, plus haut que son domaine de compétence dans lequel il excelle. « J’écoute mon cœur et je suis mes envies ! » répète-t-il. « L’aventure et les grands défis me stimulent et me rendent heureux, j’ai ressenti quelque chose de fort qui m’attirait bien au-delà de la course. L’association Thomas Ruyant + Vendée Globe m’a embarqué totalement ! » Mais la performance, qu’elle soit sportive ou économique, n’a pour ce Nordiste de 47 ans de sens que si elle sert une vision beaucoup plus universelle et humaniste du monde et de la société.

Alexandre Fayeulle, en pleine complicité avec Thomas Ruyant a donc méthodiquement construit la fusée pluricéphale qui s’envolera le 8 novembre prochain des Sables d’Olonne pour un tour du monde à la voile en solitaire sans escale et sans assistance. Un premier étage humain monté par Thomas et sa bande de « Ministes éclairés » pour la partie technique, un échelon sportif et technologique avec la construction d’un prototype Hi Tech et performant avec la collaboration des équipes R&D Advens, auquel il vient d’ajouter, fait unique dans le sport sponsorisé, le « naming » du projet offert à une cause, une oeuvre caritative, LinkedOut, le réseau de l'inclusion. Il met ainsi en musique la substantifique moelle de son existence, l’excellence au service d’un mieux vivre, d’une cause sociale accessible à tous.

Un édito sous forme de profession de foi !

« J’ai l’esprit très aventurier, j’adore l’inconnu et je trace ma route en fonction de mes envies et de mes intuitions. Au départ du Vendée Globe 2016, j’ai eu la certitude que ce à quoi j'assistais, n’était que le début d’une très grande aventure qui irait beaucoup plus loin que ce premier tour du monde de Thomas.

Je ne savais pas où nous allions mais j’étais déterminé à aller beaucoup plus loin. C’est l’esprit d’aventure et l’envie de relever de grands défis qui me font avancer et me poussent à me dépasser, à ma manière. Réaliser l’impossible me rend heureux tout comme d’aider Thomas à réaliser ses rêves professionnels et mettre en œuvre sa vision. Il y a de nombreuses similitudes entre un sportif de haut niveau et un entrepreneur, et nous avons beaucoup de points en commun tous les deux, dont des valeurs très proches. Il a une vraie vision de son métier, de son projet humain et sportif. J’ai tout de suite aimé son charisme. C’est quelqu’un de très attachant, de très magnétique. Un leader qui sait s’entourer. J’aime son indépendance d’esprit, son audace, sa capacité à observer et à sélectionner les ingrédients dont il aura besoin pour réaliser sa vision. Il ne se laisse pas influencer par le milieu dans lequel il évolue, mais trace son propre sillon, tout comme Advens. Enfin, j’adore comme lui la compétition ... Et plus encore gagner ! 
»

 La performance sociétale doit prendre le pas sur la performance financière !

« Dès que le projet Advens a été sur les rails, j’ai réfléchi à savoir comment je pouvais avec cette entreprise avoir un impact positif sur la société. Le profit financier en soi ne m’intéresse pas, c’est un moyen nécessaire mais absolument pas suffisant. J’ai besoin de donner du sens à ce que je fais, dans tout ce que j’entreprends.

Comme chef d’entreprise, j’ai la conviction profonde que l’entreprise a un rôle majeur à jouer dans la transformation de notre société, et je souhaite qu’Advens incarne cette nouvelle génération d’entreprises qui contribue à transformer l’économie pour la mettre au service du bien commun, condition indispensable pour faire évoluer positivement la société. La performance sociétale doit prendre le pas sur la performance financière, je pense même qu’elle doit devenir le critère n°1 d’évaluation d’une entreprise, car elle conditionne l’engagement de ses collaborateurs et de ses clients, actuels et futurs, donc sa performance future. C’est ancré dans mes convictions depuis longtemps et aujourd’hui, et tant mieux, le mouvement semble en marche, et la crise que nous traversons nous offre l’opportunité de l’accélérer !

Les nouvelles générations sont en quête de sens, et les entreprises doivent répondre à leurs attentes. C’est pourquoi le projet de Thomas, inscrit dans la performance technologique et sportive, se devait aussi d’avoir un sens et un impact sur la société. La rencontre avec LinkedOut est arrivée au bon moment. Thomas, Linkedout et Advens partagent les mêmes valeurs, et nos énergies ont convergé.

Le concept LinkedOut est génial, il rend l’inclusion accessible à tous et particulièrement aux nouvelles générations. Que l’on soit un simple particulier ou une entreprise, il est facile d’agir. A l’instar de l’environnement, nous devons ancrer dans nos quotidiens personnels et professionnels les réflexes et les habitudes en matière d’inclusion, et c’est l’un des grands apports de LinkedOut à mon sens. Il y a 6 mois, Advens était à 10000 lieux de s’engager pour l’inclusion, tout simplement parce que je n’imaginais pas que l’on pouvait être utile. Aujourd’hui, grâce à LinkedOut, nous avons été sensibilisés, et sensibilisons l’ensemble de notre communauté (collaborateurs, clients, partenaires), nous allons porter une attention toute particulière aux candidats de la prochaine promotion Linkedout, nous identifions des emplois qui pourraient correspondre, et nous leur ferons profiter de nos réseaux qui sont importants. 15 collaborateurs Advens (presque 10% des effectifs) vont également suivre une formation de coach pour accompagner bénévolement des candidats Linkedout dans leur parcours de retour à l’emploi, bref nous sommes devenus une entreprise inclusive, et cela valorise encore plus notre projet d’entreprise.

J’ai été au départ séduit par le concept et la marque LinkedOut, après 6 mois d’expérience chez Advens, je suis convaincu de la capacité de LinkedOut à permettre à l’inclusion sociale et professionnelle un réel changement d’échelle en France. Linkedout rend l’inclusion accessible à toutes les entreprises, de l’artisan à la grande entreprise, et non seulement c’est simple, mais en plus c’est valorisant et positif pour l’entreprise. On y gagne tous !

Le Vendée Globe va offrir un très grand coup de projecteur à LinkedOut, et va permettre d’aller encore plus loin, en tentant de changer le regard des gens sur les personnes en situation d’exclusion. Chacun, grâce à LinkedOut et à travers La course au changement va pouvoir ainsi être acteur de l’inclusion. On ambitionne d’embarquer le plus grand nombre d’entreprises.
 »

Images libres de droits ©Pierre Bouras – TR Racing 

 

Contact presse :

AGENCE TB PRESS
Tanguy Blondel
06 88 45 35 36

© 2019 THOMAS RUYANT