Le Nordiste !

Le navigateur Dunkerquois Thomas Ruyant n’aura jamais autant mérité son appellation de Nordiste. Le skipper de LinkedOut privilégie en effet depuis son départ dimanche des Sables-d'Olonne des routes résolument sous le vent de la flotte, selon une trajectoire la plus nord des 32 voiliers en mer. (Fabrice Amedeo étant revenu au port pour réparer une avarie de mât). Alors qu’une majorité de concurrents a opté ces dernières heures pour une route plus Sud, entre le Dispositif de Séparation de Trafic (DST) du Finisterre et la terre pour les voiliers à dérives droites emmenés par Jean le Cam, Maxime Sorel et Damien Seguin, imités par Nicolas Troussel, ou par l’ouest de cette zone interdite aux voiliers pour les leaders de la matinée, au premier rang desquels Jérémie Beyou suivi comme son ombre par Kevin Escoffier et Charlie Dalin. L’idée est de traverser le vaste front dépressionnaire en circulation dans l’Ouest en sa face apparemment la moins ventée. Un choix que n’a pas retenu Thomas. Depuis sa position la plus au Nord, il a choisi dès hier soir de mettre franchement cap plein Ouest, et d’attaquer la difficulté de front, pariant sur une phase certes difficile mais moins longue de vent fort et de mer formée. Il espère ainsi être le premier à toucher de l’autre côté du front des vents de secteur Ouest puis Nord Ouest propices à enfin mettre du Sud dans sa route, à une allure favorable pour permettre à son LinkedOut de se déhaler et de lâcher les chevaux.

Thomas, comme l’ensemble de la flotte, s’est préparé à vivre 24 heures difficiles, sous la pluie et dans les conditions les plus rudes de ce début de Vendée Globe. Le mot d’ordre est plus que jamais à la vigilance et à la préservation du matériel qui va dès ce matin être mis à rude épreuve. A un classement du jour peu flatteur, 26ème à 61 milles du leader, on préférera une lecture plus stratégique du plan d’eau, avec un LinkedOut le plus à l’ouest de la flotte, le plus rapide ce matin, et une position certes culottée mais encourageante pour l’avenir.

Photo : Pierre Bouras

 

Contact presse :

AGENCE TB PRESS
Tanguy Blondel
06 88 45 35 36

© 2019 THOMAS RUYANT