Thomas Ruyant confirme sa qualification et sa participation avec Advens pour le prochain Vendée Globe !

Le skipper Nordiste Thomas Ruyant a amarré hier matin son Advens for Cybersecurity dans la marina de Mindelo au Cap Vert. Il met ainsi un terme à la première et colossale étape vers son prochain Vendée Globe 2020 : la construction suivie de la validation en course, puis en solitaire, d’un prototype capable de jouer dans un an les premiers rôles autour de la planète. 5ème de la Transat Jacques Vabre associé à Antoine Koch, il a tenu à enchaîner sans transition avec une navigation en solitaire de 2 000 milles, respectant en cela les exigences de qualification au prochain Vendée Globe. Ce parcours entre Salvador et Mindelo effectué sans pression a permis au marin d’Advens for Cybersecurity de prendre ses marques seul à bord de son véloce Imoca à foils. La liste des modifications et améliorations s’est étoffée. Elle fera l'objet de toutes les attentions du Team TR Racing une fois le bateau revenu à Lorient à l’issue d’un convoyage confié aux bons soins de l’équipe technique emmenée par Laurent Bourguès, et où l’on retrouvera quelques piliers du Team comme Lucas Montagne, Simon Vasseur et Federico Theill.

En parallèle, la société Advens - 1er pure-player français de la cyber sécurité qui a permis cette année à Thomas d’être sur le circuit IMOCA annonce qu’elle prolonge l’aventure sur les mers du globe en tant que partenaire principal pour 2020. Un engagement qui permet à Thomas Ruyant de cocher la dernière case pour être au départ du prochain Vendée Globe ! La porte reste ouverte à des partenaires complémentaires qui souhaiteraient concourir à ses côtés sur un tour du monde hautement performant…

« C’est bon de terminer ici au Cap Vert, dans la lumière magique du matin sur l’archipel, les premiers 6 000 milles d’Advens for Cybersecurity… » Etonnamment reposé, serein et lucide sur les deux années de folie qui ont présidé à l’éclosion de son projet technique et sportif rêvé pour le prochain Vendée Globe, Thomas Ruyant n’aspire plus qu’à un méritoire repos. « Nous avons coché toutes les cases envisagées depuis la mise à l’eau il y a seulement deux mois » précise le skipper Nordiste. Une Transat Jacque Vabre bien maîtrisée en compagnie d’Antoine Koch, et ce convoyage de 2 000 milles, avec un nouveau franchissement de l’équateur, un pot au noir mouvementé, et les trois derniers jours au près, pour amener un bateau en parfait état à Mindelo.

C’est toute l’équipe technique réunie autour de Laurent Bourguès qui va se charger de convoyer le bateau jusqu’à sa base technique de Lorient.
« Il est important, fondamental même, que les techniciens connaissent de l’intérieur ce que nous vivons en haute mer » insiste Thomas. « Nos prochains débriefings à terre pour déterminer avec précisions nos prochaines interventions techniques sur le bateau durant l’hiver doivent se nourrir de toutes nos expériences, et je suis très heureux qu’après Antoine, ce soit Laurent, Lucas, Federico et Simon qui aient à leur tour l’occasion d’expérimenter au large la vie et le maniement de ce magnifique Advens for Cybersecurity.»
 
Depuis Salvador de Bahia, Thomas Ruyant a eu le loisir, et le bonheur non dissimulé de se fondre dans la peau du skipper solitaire en charge d’un voilier dont le redoutable potentiel a été souligné par tous à l’issue de la Transat Jacques Vabre. « Le bateau est très exigeant, on le sait, ses accélérations sont parfois surprenantes ! Mais j’ai eu un plaisir grisant à le mener en solitaire en toute confiance, à toutes les allures. Ce « petit » intermède de 2 000 milles était absolument indispensable dans la perspective de l’énorme année 2020 qui nous attend, avec deux transats en solo et un Vendée Globe. Nous connaissons nos axes de modification et de développement. L’hiver sera studieux et besogneux pour toute l’équipe. Charge à moi de me ressourcer après deux années éreintantes, pour disposer de toute la fraicheur nécessaire à cette herculéenne année 2020. La suite se poursuit pour mon plus grand bonheur avec Advens ! Je suis fier d’être engagé aux côtés de cette entreprise de la nouvelle économie en hyper croissance, dont je partage pleinement l’esprit de conquête, d’innovation et la quête de sens. Ensemble nous avons rêvé un projet audacieux et hautement performant qui arrivera totalement à maturité pour le Vendée Globe 2020 ! Les partenaires complémentaires qui se reconnaissent dans cette nouvelle vague et souhaitent vivre dans les prochains mois une aventure hors normes sont encore les bienvenus."

© 2019 THOMAS RUYANT