TEAM TR RACING

WhatsApp Image 2021-01-28 at 06.43.29.jpeg
 
L’équipe TR Racing :

Anne Agogué, Madeleine Dauthuille, Florence Juillard, Thomas Gavériaux, Marcus Hutchinson, Laurent Bourguès, François Pernelle, Paul Medinger, Guilo Bertelli, Lucas Montagne, Pierre Dengean, Julien Penven, Emilien de Broc, Florent Le Gal, Morgan Lagravière, Thomas Ruyant

 
 
TR Racing, une structure ambitieuse avec la construction d’un nouveau voilier mais pas que…

TR Racing est l’entreprise fondée par Thomas Ruyant et Alexandre Fayeulle. Elle est basée à Lorient et est composée de 20 collaborateurs : techniciens, administrateurs, communicants. Au fil du temps, TR Racing est devenue une véritable écurie de course. Elle a, en premier lieu, généré l’ensemble du Vendée Globe 2020 – 2021 de Thomas Ruyant : construction à Bergame en Italie du plan Verdier LinkedOut, mise en place technique de cette fusée des mers, logistique et communication (presse, relations publiques, relations avec les partenaires). Elle prend aujourd’hui un nouveau tournant avec l’annonce début septembre de la construction d’un nouveau voilier sur plan Koch – Finot – Conq.

 

3 questions à Thomas Gavériaux, nouveau directeur général de TR Racing…

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis devenu quelque part et au fil des années un spécialiste du développement et de la conduite d’entreprises à forte croissance. Ingenieur Naval de formation, je suis titulaire d’un Master en Génie Maritime de l’Université de Southampton, et d’un Executive MBA de Kedge.  J’ai œuvré alternativement dans le monde du sport business, dans l’industrie et le conseil. Trois coupes de l’America dont une victoire avec Russell Coutts et Oracle en 2010, six ans chez Prada Luna Rossa, directeur des Opérations d’Enata Industries aux à Dubai, puis de Persico Marine en Italie notamment lors de la construction du voilier LinkedOut, … la liste est longue. Compétiteur dans l’âme, j’ai pratiqué la voile à haut niveau, en Orma avec Sodebo, plus récemment en Ocean Fifty avec Solidaires En Peloton – ARSEP. sur la Coupe aussi comme  performer pour Luna Rossa…

 

Quelle est votre vision de TR Racing ?

TR Racing est une jeune entreprise, une « start up », que nous sommes en train de faire passer à une structure plus mature, avec une vraie volonté de croissance, résolument tournée vers l’avenir, autour de trois dimensions : une dimension sportive, une dimension sociétale, une dimension entrepreneuriale. Cela s’accompagne d’une structuration des équipes de TR Racing et de recrutement : technico-sportif, communication, marketing, gestion et administration.

Nous partageons l’ADN d’Advens, et ses 3 axes forts de développement et d’engagement : l’innovation et la technologie, au service de la performance et pour créer de l’impact. De l’impact économique, au service d’un impact sociétal pour les enjeux et projets sociétaux que nous mettons en avant et dont nous portons les couleurs.

Notre principal objectif est de remporter le prochain Vendée Globe avec Thomas. Nous développons de nombreuses autres activités, avec une forte connotation tech, parfois en association avec nos besoins tecnico-sportifs, par exemple sur nos systèmes embarquées où l’expertise d’Advens de gestion, traitement de la donnée nous est précieuse. Nous nous engageons aussi dans des voies et des projets qui n’ont pas de lien direct avec à la course au large.

Vous avez annoncé la construction d’un nouveau voilier pour le Vendée Globe 2024. Quelles seront les phases de cette construction ?

Nous avons, en effet, lancé la construction d’un nouveau monocoque de 60 pieds IMOCA grâce au soutien de notre partenaire principal Advens. Ce voilier est pensé par Antoine Koch associé à l’équipe Finot – Conq de David de Prémorel et Pascal Conq. C’est un véritable design team qui a été mis en place, et qui compte également GSea Design pour le calcul de la structure, Gwénolé Bernard qui apporte son expertise des systèmes mécaniques développée sur la Coupe de l’America, tout comme Bobby Kleinschmit sur le dessin des carènes. C’est une démarche originale qui nous permettra, j’en suis certain, d’avoir un voilier très performant et adapté au Vendée Globe. Ce voilier sera construit à partir de janvier 2022 chez CDK. Il sera mis à l’eau début 2023. L’équipe de TR Racing est très impliquée dans cette construction avec son bureau d’étude mené par François Pernelle et l’ensemble de nos forces vives techniques. 

_B9A0588.JPG
 

CONTACT US

Nom *

E-mail *

Objet

Message

Merci ! Votre message a bien été envoyé. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.